Principe et fonctionnement de l'évacuation d'eaux pluviales par effet siphoïde

Un système par aspiration, ou plutôt à effet siphoïde, pour l'évacuation des eaux pluviales en toiture évite l'action perturbatrice de deux écoulements opposés. Dans un système classique, il y a d'une part l'écoulement de l'eau vers le bas et d’autre part le courant d'air montant dans les conduites. Cela ralentit l'évacuation des eaux pluviales ; en cas de fortes averses, le toit peut être inondé.

Faible diamètre, meilleure évacuation de l’eau

Pour répondre à cette problématique, DYKA a mis au point le système Vacurain. En éliminant l'air des conduites, un seul écoulement est permis dans le système d'évacuation. De ce fait, une quantité beaucoup plus importante d'eau est évacuée par un système de tuyaux de plus petit diamètre. La conduite verticale agit alors comme moteur du système et aspire entièrement les eaux de la toiture. Ce système à effet siphoïde est également appelé « UV », d'après le finlandais « umpi virtaus » désignant un écoulement en milieu fermé.

Un système variable

Lors de précipitations avec une intensité normale, le système Vacurain fonctionne comme un système gravitaire traditionnel. Dès que la hauteur d’eau dans la noue ou dans le chéneau atteint 3 centimètres, la conception spéciale des naissances de toiture empêche que de l'air soit aspiré dans le système. De ce fait, les branchements et conduites verticales se remplissent d'eau intégralement. Dès que la conduite est entièrement remplie d'eau, l'effet siphoïde opère. L'eau chutant dans la conduite verticale aspire avec elle l'eau présente sur le toit. Dès que la quantité d'eau pluviale diminue et que la hauteur d'eau présente sur le toit redescend sous la barre des 3 centimètres, l'air peut pénétrer à nouveau dans le système, qui fonctionne à nouveau en gravitaire. Avec Vacurain, DYKA propose ainsi une solution fiable pour les averses intenses, survenant de façon de plus en plus fréquentes.​